manuel

manuel

1. manuel, elle [ manɥɛl ] adj.
• v. 1200; lat. manualis, de manus « main »
1Qui se fait avec la main; où l'activité physique joue le rôle essentiel. Travail manuel. Activités manuelles. Métiers manuels. Habileté manuelle, des mains.
Dr. Don manuel, de la main à la main.
2Qui emploie surtout ses mains. Travailleur manuel. Subst. Un manuel, une manuelle : personne plus apte, plus disposée à l'activité manuelle qu'à l'activité intellectuelle.
3Qui fait appel à l'intervention humaine (opposé à automatique). Commande manuelle. Central téléphonique manuel. Téléphone manuel. Corrections manuelles (opposé à informatique).
⊗ CONTR. Intellectuel. Automatique. manuel 2. manuel [ manɥɛl ] n. m.
• 1270; bas lat. manuale, de manualis 1. manuel
Ouvrage didactique présentant, sous un format maniable, les notions essentielles d'une science, d'une technique, et spécialt les connaissances exigées par les programmes scolaires. abrégé, cours. Manuel de physique, de littérature. Le manuel du parfait bricoleur.

manuel nom masculin Téléphone manuel. ● manuel nom masculin (bas latin manuale) Ouvrage didactique ou scolaire, renfermant les notions essentielles d'un art, d'une science, d'une technique : Manuel de littérature, d'histoire.manuel (synonymes) nom masculin (bas latin manuale) Ouvrage didactique ou scolaire, renfermant les notions essentielles d'un art...
Synonymes :
- mémento
- précis
manuel, manuelle adjectif (latin manualis, de manus, main) Qui se fait avec la main, où l'activité physique est importante, par opposition à intellectuel : Travail manuel. Qui relève du travail des mains : Une grande habileté manuelle. Qui fait appel à l'intervention active de l'homme, par opposition à automatique : Commande manuelle.manuel, manuelle (expressions) adjectif (latin manualis, de manus, main) Médecine manuelle, méthode de soins par manipulation des articulations, notamment celles de la colonne vertébrale : La chiropractie et l'ostéopathie sont des médecines manuelles.manuel, manuelle (synonymes) adjectif (latin manualis, de manus, main) Qui se fait avec la main, où l'activité physique est...
Contraires :
manuel, manuelle adjectif et nom Qui est plus à l'aise dans l'activité manuelle que dans l'activité intellectuelle : C'est un manuel. Qui exerce un métier où l'activité physique est importante : Travailleur manuel.manuel, manuelle (synonymes) adjectif et nom Qui est plus à l'aise dans l'activité manuelle que dans...
Contraires :

manuel, elle
adj. et n.
d1./d Qui se fait avec la main. Travail manuel.
|| Propre à la main. Habileté manuelle.
|| Réalisé par une intervention de l'homme (par oppos. à automatique).
d2./d Travailleur manuel, qui fait un métier manuel.
|| Subst. Les manuels et les intellectuels.
————————
manuel
n. m. Ouvrage, souvent à usage scolaire, qui présente, dans un format maniable, l'essentiel des notions d'un art, d'une science, etc.

I.
⇒MANUEL1, -ELLE, adj.
A. — 1. Le plus souvent vieilli
a) [En parlant d'un châtiment] Infligé avec la main. Les domestiques de la marquise (...) ont adressé quelques vives remontrances manuelles au cocher et au laquais de la dame (MÉRIMÉE, Théâtre C. Gazul, 1825, p. 418). Elle me prit par le bras, m'appliqua une correction manuelle assez accentuée (SAND, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 252).
b) [En parlant d'un don matériel] Fait de la main à la main. On fit aux pauvres une distribution manuelle d'argent (Ac. 1798-1878)
DR. Don manuel. ,,Donation faite de la main à la main par simple tradition`` (CAP. 1936, p. 205). Le don manuel ne peut porter que sur les meubles corporels (RÉAU-ROND. 1951, p. 474).
RELIG. Distribution manuelle. Rétribution accordée aux chanoines pour leur assistance au choeur. (Dict. XIXe s.).
2. a) [En parlant d'une opération techn.] Exécuté(e) à la main, sans l'aide de machines. Anton. mécanique. Le pain devrait être fait mécaniquement; car la fabrication manuelle expose la farine aux souillures de la sueur, des squames épidermiques, des émanations de la toux, etc. (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 249). Cette couture mécanique n'a pas toujours caractérisé la reliure industrielle qui, dans ses débuts, a naturellement beaucoup emprunté à la reliure manuelle (Civilis. écr., 1939, p. 10-16). Il serait (...) peu rentable d'avoir recours à des moyens mécaniques importants. (...) on se contentera donc d'une plantation manuelle (COCHET, Bois, 1963, p. 103).
b) [En parlant d'un appareil, d'un dispositif] Qui se manoeuvre à la main ou qui nécessite l'intervention d'un opérateur. Anton. automatique. Téléphone manuel. Centraux téléphoniques avec leurs installations manuelles ou automatiques (Admin. P. et T., 1964, p. 38):
1. Sans approuver formellement la suggestion du retour à des barrières manuelles, M. Fiterman a constaté avec regret «qu'aussi bien à la SNCF qu'à la RATP, l'automatisation se traduit par une déshumanisation du service public».
L'Est Républicain, 22 juill. 1981, p. 6, col. 3.
B. — 1. [En parlant d'une occupation, d'un métier] Où le travail des mains joue un rôle essentiel; qui requiert force et/ou habileté physique(s). Anton. intellectuel. Métier manuel; travaux manuels; éducation manuelle; activités, occupations, professions, tâches manuelles. Sa mère vivante, jamais elle n'avait voulu l'aider au ménage, repriser, coudre ses robes. (...) il lui fallait un poignant élancement de douleur, pour se jeter dans une besogne manuelle (MONTHERL., J. filles, 1936, p. 954):
2. Son professeur, frappé de son talent de métaphysicien, voulut le décider à préparer l'examen de l'École normale. Adrien s'y refusa et déclara d'ailleurs à son père que, métier pour métier, il préférait à tous un travail manuel. «Je serai horloger comme toi...»
BOURGET, Disciple, 1889, p. 18.
2. Adj. et subst. (Personne) qui travaille de ses mains. Anton. intellectuel. Les socialistes n'avaient pas encore pris parti. Leurs groupements comprenaient presque tout ce que le pays comptait de travailleurs manuels (A. FRANCE, Île ping., 1908, p. 290). Nous, les manuels (...) qui avons des cals à la racine des doigts (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 53).
C. — [En parlant d'une qualité phys.] Des mains; propre à celui qui travaille de ses mains. Adresse, dextérité manuelle. Ce que la force mécanique peut ajouter à la force manuelle (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 257). Un développement de l'habileté manuelle, de la dextérité et de la précision des mains et des doigts (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 341).
REM. 1. Manualité, subst. fém. ,,Recours habituel à l'une des deux mains, de préférence à l'autre, dans les mouvements volontaires ou spontanés`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Manualité droite, gauche. 2. Manuéliser (se), verbe pronom. littér. et vieilli Synon. de (se) masturber. Au fig. Assis au coin de son feu (...) en jouant avec ses doigts et en se manuélisant le cerveau, il s'avisa d'imaginer qu'une bûche pouvait servir à autre chose que faire des cendres et des allumettes, et il en fit des chapeaux à l'usage des deux sexes (BALZAC, Œuvres div., t. 2, 1831, p. 325). 3. Manuellisation, subst. fém. littér. et vieilli Synon. de masturbation. Le médium doit être hypnotisé par un tiers ou se met lui-même en transe à heure fixée d'avance et par des procédés spéciaux, souvent sexuels, manuellisation et passes (CENDRARS, Lotiss. ciel, 1949, p. 163).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1200 «qui se fait à la main» (NICOLE, Règle de S. Benoit, éd. A. Héron, 2699). Empr. au lat. manualis «de main», dér. de manus «main». Fréq. abs. littér.:600. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 264, b) 627; XXe s.: a) 1180, b) 1280.
DÉR. Manuellement, adv. a) Vieilli. De la main à la main. Donner, recevoir manuellement (Ac. 1798-1878). b) En faisant usage des mains. ) Anton. de automatiquement, mécaniquement. Ces déchets encollés sont distribués dans des moules, mécaniquement ou, le plus souvent, manuellement de façon aussi régulière que possible (Industr. fr. bois, 1955, p. 29). On prélève soit manuellement, soit automatiquement (...) la matière à travailler (Cl. DUVAL, Verre, 1966, p. 54). ) Anton. de intellectuellement. Je travaille manuellement deux heures; jouissances de mon esprit vivement senties après cette distraction (STENDHAL, Journal, 1806, p. 209). Les élèves qui avouent un penchant pour ce qui est intellectuel (...) trouveront leur compte à travailler manuellement; l'esprit vif commande bien à la main (MATHIOT, Éduc. mén., 1957, p. 15). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. 1334 manuelment (Arch. JJ 69, f° 49 v° ds GDF.); de manuel1, suff. -ment2.
BBG. — QUEM. DDL t. 10 (s.v. manuéliser); 14 (s.v. manualiser).
II.
⇒MANUEL2, subst. masc.
A. — Ouvrage de format maniable, qui contient les éléments d'une discipline ou l'essentiel d'un programme scolaire. Manuel scolaire; manuel de botanique, d'histoire, de morale, de zoologie. Ces psychologies qu'ils [les nouvellistes anglais] vous bâtissent en un clin d'œil après avoir lu un manuel d'histoire naturelle (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1906, p. 20):
1. Elle pria donc, dès les premiers jours, son maître enchanté de lui procurer les manuels élémentaires qu'il lui fallait pour l'acquisition de l'orthographe, de la géographie et de l'histoire générale...
BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 124.
Emploi abs., au plur. Les ouvrages d'enseignement consacrés; p. méton., l'enseignement traditionnel. Là, sans m'inquiéter pas plus que de Colin Tampon, de Démosthène et de sa logique, et de sa véhémence, comme disent les manuels, (...) je me livre à tous les plaisirs de la campagne (VERLAINE, Corresp., t. 1, 1862, p. 4). Savait-il [Flaubert] que Bouvard et Pécuchet lui ressemblaient comme des frères (...). Lui aussi croyait à l'imprimé, avait foi dans les manuels, s'en rapportait à ceux qui savent (MAURIAC, Trois gds hommes dev. Dieu, 1947, p. 154).
Emploi adj. [En parlant d'un livre] De format maniable. Ainsi le plus répandu des petits dictionnaires manuels a soin de spécifier que écaille vient du latin squama, ce qui est absurde (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 154).
B. — Guide pratique. Manuel du jardinier, du relieur. Il rédige actuellement un manuel du parfait fumiste (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 63). Il [Dumas fils] part de là pour dresser une liste de ce que le public admet et de ce que le public n'admet pas; c'est un vrai manuel du parfait fabricant (ZOLA, Nos aut. dram., 1881, p. 149). Brisez la glace, par Arthur Wassmer. Ni le petit manuel de l'alpiniste ni le guide du spécialiste des cocktails, mais le livre de chevet de tous ceux qui souffrent de timidité (Le Nouvel Observateur, 22-28 juin 1981, p. 10, col. 3).
En partic., vieilli. Manuel (de voyage). Guide touristique. Nous partions avec une chemise et une paire de bas dans la poche, le manuel de voyage sous le bras et la carte à la main (J.-J. AMPÈRE, Corresp., 1820, p. 171):
2. Il est possible que mon Itinéraire demeure comme un manuel à l'usage des juifs-errants de ma sorte: j'ai marqué scrupuleusement les étapes et tracé une carte routière. Tous les voyageurs, à Jérusalem, m'ont écrit pour me féliciter et me remercier de mon exactitude...
CHATEAUBR., Mém., t. 2, 1848, p. 235.
REM. Manuéliste, subst. masc., hapax. Un critique de beaucoup d'esprit, Fernand Vandérem, a aplati ces trois manuels [de littérature française] (...). En effet, aucun de ces manuélistes n'a l'air de se rendre compte qu'une vertu compte dans la littérature et, au premier plan, c'est ce que j'appellerai l'intensité (L. DAUDET, Ét. et mil. littér., 1927, p. 99).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1270 manuel (WILHAM DE WADINGTON, Manuel des péchés, 67 ds Hist. litt. de la France, t. 28, p. 182). Empr. au lat. manuale «étui de livre», att. en b. lat. au sens de «livre portatif» (1re moitié VIe s. ds OLD), neutre subst. de l'adj. manualis «manuel». Le b. lat. manuale est peut-être une trad. du gr. «livre portatif, manuel», titre d'un ouvrage d'Épictète, dér. de «main», cf. FEW t. 6, 1, p. 280a. Bbg. QUEM. DDL t. 10 (s.v. manuéliste).
STAT.Manuel1 et 2 . Fréq. abs. littér.:600. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 264, b) 627; XXe s.: a) 1180, b) 1280.

1. manuel, elle [manɥɛl] adj.
ÉTYM. V. 1200; lat. manualis, de manus. → Main.
1 Vx. Qui se fait avec la main (dans certaines expressions seulement). || « Seing manuel » (Furetière). || Don manuel, fait de la main à la main. || Correction manuelle, infligée, appliquée avec la main.
2 Mod. a Qui se fait avec la main; où l'activité physique joue un rôle essentiel (par oppos. à intellectuel, spirituel ou encore à esthétique). || Travail, exercice manuel, activités manuelles (→ Exercice, cit. 4; facilité, cit. 2; instruire, cit. 25).Métiers manuels. || Arts manuels, s'est dit des arts mécaniques. Artisan (→ Art, supra cit. 64).
1 — Sais-tu ce qu'il faudrait à ta femme ? reprenait la mère Bovary. Ce seraient des occupations forcées, des ouvrages manuels !
Flaubert, Mme Bovary, II, VII.
2 C'était merveille d'entendre le baron faire cet éloge du travail manuel — ou plutôt ce n'était pas merveille, puisque le caractère sacré du travail manuel est une trouvaille purement et spécifiquement bourgeoise.
Montherlant, les Célibataires, I, V.
b Habileté manuelle, des mains. || Adresse, dextérité manuelle.
3 (Personnes). Qui emploie surtout ses mains. || Travailleur manuel (ouvrier, manœuvre). → Carrure, cit. 1.
N. || Un manuel, une manuelle : une personne qui exerce un métier manuel, ou qui a le goût des travaux manuels, plus d'aptitude à l'activité manuelle qu'à l'activité intellectuelle. || Manuels et intellectuels.
4 (Déb. XXe). Qui fait appel à l'intervention humaine (par oppos. à automatique). || Commande manuelle. || Téléphone manuel.
CONTR. Intellectuel. Automatique.
DÉR. Manualiser, manualité, manuelle, manuellement.
————————
2. manuel [manɥɛl] n. m.
ÉTYM. V. 1270; lat. manuale « étui de livre », puis « livre portatif », de manualis. → 1. Manuel.
Ouvrage didactique qui présente sous un format pratique, maniable, les notions essentielles d'une science, d'une technique, d'un art…, et, spécialt, les connaissances exigées par les programmes scolaires. Abrégé, cours, livre. || Manuel de physique à l'usage des classes. || Ce manuel est le résumé, l'abrégé du Traité de X… Abrégé, précis. || Manuel de littérature, d'histoire, d'iconographie (cit. 1). Littér. || Manuel de la philosophie d'Épicure, de Gassendi (1649).
1 Le libraire (…) emballa pêle-mêle tout ce qui avait cours pour lors dans le négoce des livres pieux. C'étaient de petits manuels par demandes et par réponses (…)
Flaubert, Mme Bovary, II, XIV.
Les manuels, symbolisant l'enseignement traditionaliste et ses routines. || Les résumés, les formules, la sécheresse des manuels (→ Gaver, cit. 5; informer, cit. 17). || Ces choses-là ne s'apprennent pas dans les manuels.
Par ext. Recueil de conseils, de recettes, de règles. || Manuel du parfait jardinier, du collectionneur de porcelaines.Fig. || Un manuel d'erreurs (→ Absurdité, cit. 3). || Manuel ou code (cit. 5) de la vie à deux. || Véritable manuel à l'usage de… (→ Itinéraire, cit. 6).
2 Mon admiration pour Shakespeare croît tous les jours. Cet homme n'ennuie jamais et est la plus parfaite image de la nature, c'est le manuel qui me convient.
Stendhal, Journal, éd. Charpentier, p. 91.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужен реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Manuel I. — Manuel (m, lat. griech.) ist die spanisch portugiesische Form des männlichen Vornamens Emanuel bzw. Immanuel. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Varianten 3 Namenstag 4 B …   Deutsch Wikipedia

  • Manuel — (m, lat. griech.) ist im Spanischen, Portugiesischen und Griechischen die männliche Form des Vornamens Immanuel. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Bekannte Namensträger …   Deutsch Wikipedia

  • Manuel — Artículos en Wikipedia Todas las páginas que comienzan por «Manuel» Manuel puede referirse a: Manuel, nombre propio de varón. Manuel, linaje castellano de origen real. Manuel, el pueblo de la provincia de Valencia, en España …   Wikipedia Español

  • Manuel — Manuel, a 1 n. p. Nombre propio de persona. ⇒ Manolo, a. 2 (con minúsc.) f. *Coche de alquiler tirado por un caballo, corriente en Madrid a principios del siglo XX. * * * (heb. Ímmānū´ēl) ► Nombre propio de varón, aféresis de Emmanuel, «Dios con… …   Enciclopedia Universal

  • manuel — manuel, elle (ma nu èl, è l ) adj. 1°   Qui se fait avec la main. Arts manuels. Correction manuelle. •   Je parlerai bientôt des travaux et des jeux manuels, J. J. ROUSS. Ém. II.    Distribution manuelle, ce que les chanoines et autres reçoivent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MANUEL I° — (1469–1521), king of Portugal 1495–1521. He was termed Manuel the Great because of the achievements of his reign: Vasco da Gama s discovery of the sea passage to India via the Cape of Good Hope (1498) and the acquisition of Brazil (1500). For the …   Encyclopedia of Judaism

  • Manuel I — puede referirse a: Manuel I de Avis, rey de Portugal (1495 1521). Manuel I Comneno, emperador romano de Oriente (1143 1180). Manuel I Comneno, emperador de Trebisonda (1218–1263). Manuel I Charitopoulos, patriarca ecuménico de Constantinopla… …   Wikipedia Español

  • Manuel II — puede referirse a: Manuel II de Bragança, rey de Portugal (1908 10). Manuel II Paleólogo, emperador romano de Oriente (1390 1425). Manuel II Comneno, emperador de Trebisonda (1324–1263). Manuel I de Constantinopla, patriarca ecuménico de… …   Wikipedia Español

  • Manuel II — may refer to: Manuel II Palaiologos, Byzantine Emperor Manuel II of Trebizond, Emperor of Trebizond Manuel II of Portugal, King of Portugal Manuel II, Patriarch of Constantinople This disambiguation page lists articles associated with the same… …   Wikipedia

  • manuel — Manuel, [manu]elle. adj. Qui se fait avec la main. Ouvrage, travail manuel, distribution manuelle. Il est aussi substantif, & sert de titre à plusieurs livres, ou abregez qu on peut porter à la main. Manuel de devotion. le Manuel de saint… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Manuel I — may refer to: Manuel I Comnenus, Byzantine emperor (1143 1180) Manuel I of Trebizond, Emperor of Trebizond (1228 1263) Manuel I of Portugal, King of Portugal (1496 1521) This disambiguation page lists articles associated with the same personal… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”